Comment bien choisir sa complémentaire santé ?

par Aina
0 commentaire
complémentaire santé

Une complémentaire santé peut être très avantageuse si vous savez bien la choisir. Entre le contrat, les garanties et les remboursements, il existe quelques critères à considérer pour profiter de la meilleure assurance. Qu’il s’agisse d’une mutuelle souscrite à titre individuel ou d’une complémentaire santé obligatoire, faire le bon choix est essentiel. Voici donc des conseils qui pourront vous aider.

Définir les besoins

Bien choisir une mutuelle complémentaire santé implique une définition préalable de vos besoins. En principe, il s’agit des besoins en termes de dépenses de santé. Vous devez savoir que tous les assurés ne dépensent pas les mêmes sommes en santé. De même, les mutuelles proposent des contrats différents en fonction de la situation de chaque assuré. En fonction de votre âge et de votre état de santé, les besoins et la prise en charge peuvent également varier. C’est pourquoi il est plus judicieux de définir vos besoins avant de souscrire un contrat. D’autant plus que le tarif d’une mutuelle santé peut aller du simple au triple selon vos exigences.

Évaluer les garanties proposées

Lorsque vous comparez les contrats d’assurances, vous constaterez que chaque compagnie propose des services et des garanties particulières. Selon vos attentes, vous devrez alors choisir les modalités qui vous conviennent. Il peut s’agir par exemple d’une assistance en cas d’hospitalisation. Dans ce cas, les garanties couvrent l’aide-ménagère, la garde d’enfants, la prise en charge d’une chambre d’hôpital particulière, etc. Elles peuvent aussi concerner la prise en charge des vaccins, les frais dentaires, etc.

Choisir un contrat transparent

Selon le contrat de complémentaire santé que vous choisissez, les remboursements peuvent prendre plusieurs formes. Vous trouverez des modalités en pourcentages, en forfait annuel, etc. Bien entendu, il n’est pas toujours évident de s’y retrouver si l’on n’est pas un expert. Néanmoins, il est conseillé d’opter pour le contrat présentant un mode de remboursement transparent.

À titre d’information, sachez que les soins dentaires comme les implants et les prothèses, ainsi que les soins optiques sont particulièrement mal remboursés par la Sécurité sociale. De même, l’hospitalisation peut aussi représenter une avance de frais très importante pour le patient. Nous vous recommandons ainsi de ne négliger aucun point sur le type de remboursement proposé lors de la comparaison du contrat.

Vérifier les soins pris en charge

Outre les soins dentaires et optiques, certaines maladies ne sont pas non plus prises en charge par la sécurité sociale. C’est le cas, par exemple, si vous avez recours à la médecine douce, les vaccins, le sevrage tabagique, l’ostéopathie ou encore la consultation d’un diététicien. En revanche, il existe des complémentaires santés qui en proposent le remboursement. Il est donc plus évident de les sélectionner si vous avez l’habitude de consulter l’un de ces soins.

Tenir compte du délai de remboursement

Certains frais de santé impliquent un montant très important. Dans ce cas, il faut porter une attention particulière sur le délai de remboursement et le délai de carence de l’assureur. Dans l’idéal, vous devez opter pour une assurance qui propose un remboursement rapide, soit dans les 48 heures maximum. Notez également que vous trouverez des assureurs demandant moins de protocoles que d’autres avant de rembourser. Sans grande surprise, le mieux est de les éviter.

En ce qui concerne le délai de carence, certaines mutuelles prévoient une durée de plusieurs si d’autres sont plus flexibles. Le choix dépendra surtout de vos besoins, surtout s’ils sont plus spécifiques. À titre d’information, le délai de carence désigne la période où les garanties ne s’appliquent pas, notamment pour les prises en charge des soins dentaires et optiques.

Facebook Comments

Vous aimerez aussi